J'ai souvent entendu que la copie cachée n'était pas une bonne pratique, mais souvent pour des raisons qui ne m'ont pas convaincu.

Pour rappel, la copie cachée (en anglais BCC ou blind carbon copy) permet de mettre en copie des destinataires supplémentaires qui seront invisibles des destinataires originaux.
 
Ce que j'ai entendu le plus souvent me paraissaint loin de la logique : si le destinataire original d'un message avec destinataires supplémentaires en BCC répondait, il répondrait, sans le savoir, à tous les destinataires, incluant les destinataires cachés. Ce qui semble surprenant, car pour que les destinataires soient cachés, il ne peuvent pas apparaître dans les entêtes du mail reçu, et ainsi le client mail du destinataire n'a aucun moyen de mettre en copie les destinataires cachés.
 
J'ai donc entrepris quelques recherches sur le web pour démonter cet argument... Pour me rendre compte qu'il était valable !
Effectivement, certains serveurs ou clients de mails peuvent être mal fichus et ne pas enlever le champ BCC, exposant la liste des destinataires (voir la RFC-2821 ou ce papier sur stanford.edu). Le problème, c'est que ceci est valable pour l'utilisation "liste de diffusion" du BCC (uniquement des destinataires cachés, ce qui fait apparaître "undisclosed recipients") largement répandue. Heureusement, cela concerne des systèmes anciens.
 
Cependant, le risque principal est surtout pour une personne en BCC : si jamais elle clique malencontreusement sur "répondre à tous", le destinataire original découvrira qu'il y avait des personnes en BCC.
Ces 2 points indiquent que c'est surtout les destinataires en copie cachée qui peuvent pâtir de son utilisation.

Enfin, l'émetteur d'un email avec des destinataires en BCC apparaîtra aux yeux des destinataires cachés comme "le genre de personne qui écrit des mails avec copie cachée"
 
En revanche, sur le fond, utiliser la copie cachée ne diffère en rien du transfert d'un mail envoyé sans en avertir le destinataire orginal, pratique largement répandue.

En résumé,

  • il ne faut pas utiliser la copie cachée car c'est dangereux pour les personnes en copie cachée
  • il ne faut ni utiliser la copie cachée, ni transférer de mails sans en avertir les correspondants originaux parce que c'est mal. Mais ça n'a pas de rapport technique avec la copie cachée.